Les vins Sud de France cartonnent à l'étranger

Sud de France

Les vins Sud de France cartonnent sur les marchés étrangers

 Salon viticultureVoir l'image en grand Mission de prospection « Languedoc-Roussillon Calling ! » pour les États-Unis et le Canada à la Maison de la Région de New-York, en février dernier.

Appuyés par la marque ombrelle régionale Sud de France, les vins du Languedoc-Roussillon ont accompli des prouesses à l’export en 2014, notamment en Chine et aux États-Unis.

Si les vins français ont reculé à l’international en 2014, les vins du Languedoc-Roussillon ont a contrario tiré leur épingle du jeu. Les AOP (Appellation d’origine protégée) ont ainsi bondi de 30 % en Chine et de 17 % aux États-Unis en valeur. Une performance exceptionnelle justifiée par un bon rapport qualité-prix et appuyée par la dynamique de la marque Sud de France et 200 actions de promotion « vins » menées tout au long de l’année par l’agence Sud de France Développement et les Maisons de la Région à Londres, New-York et Shanghai.

« Nous utilisons tous les outils de l’agence, les missions, les salons, les Maisons, confie Bénédicte Moche, responsable export de Vignerons Propriétés Associés, réunion de coopératives gardoises qui exporte 55 % de ses 5 millions de cols, pour moitié en Asie. En janvier au Forum international d’affaires à Montpellier, nous avons gagné un client au Danemark. Fin février, nous étions sur une mission à New York et mi-mars au salon ProWein. » Sud de France développement a emmené 120 producteurs et négociants régionaux sur ce méga-salon en Allemagne, premier marché export des vins du Languedoc-Roussillon. « L’agence a de bons réseaux et nous profitons de la force de la marque Sud de France, surtout en Asie », justifie Bénédicte Moche. Elle repartait en avril pour un parcours de plusieurs étapes en Asie organisé par Ubifrance et personnalisé sur-mesure par Sud de France développement.

Si l’Asie est aussi une terre de conquêtes pour Château Haut-Blanville (qui exporte 60 % des 200 000 cols en appellation grés de Montpellier), le responsable export Laurent Dubois vise les États-Unis en 2015 : « Naturellement, nous nous sommes tournés vers Sud de France développement, car nous participons aux missions organisées en Europe et en Asie et apprécions la compétence de leurs équipes.»

Il vient de tester le marché nord-américain grâce à une mission collective à New York fin février. « De nombreux contacts ont été intéressés par nos vins et nous discutons déjà avec plusieurs importateurs de différents États. Une excellente mission. » Sud de France développement a renouvelé l’opération fin mars avec un second groupe de 33 producteurs régionaux (voir la vidéo).

+ d'infos

Exportation de vins produits en Languedoc-Roussillon – DRAAF

Témoignage

TEMOIGNAGE - Miren de Lorgeril

Miren de Lorgeril, directrice générale et propriétaire de la Maison Lorgeril, maison familiale indépendante, propriétaire de domaines dans l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales

« Sud de France nous apporte de la visibilité »

« Notre maison a adhéré à la démarche Sud de France dès l'origine. Nous sommes une maison familiale, fondée en 1620, mais dès 1987, mon époux et moi-même avons développé notre activité au-delà du Château de Pennautier, berceau familial situé près de Carcassonne, aussi bien en France qu'à l'étranger. La maison regroupe aujourd'hui six domaines, neuf Appellations d'origine protégée et trois Indications géographiques protégées, pour 350 hectares de vignes cultivées selon les principes de l'agriculture raisonnée. Nous sommes également très engagés dans l'oenotourisme depuis quinze ans. Nous employons 55 salariés et notre activité est aussi développée en France qu'à l'export, où nous sommes présents dans 25 pays. Nous sommes une entreprise en développement, avec une volonté forte d'accroître notre visibilité et c'est précisément ce que nous apporte la marque. Nous privilégions les actions sur les marchés prioritaires comme l'Angleterre ou en prospection, comme les pays de l'Est. Nous utilisons aussi les informations de la banque de données de Sud de France Développement. Nous jouons pleinement le jeu de la valorisation et de la promotion que propose la marque et nous ressentons clairement l'impact de cette démarche sur notre image et celle de toute la région. »

+ d'infos

Le site Web de la Maison de Lorgeril http://www.lorgeril.com/

Témoignage

 
Olivier Coste, responsable du développement commercial du domaine Montrose, domaine familial situé à Pézenas

« Les actions de Sud de France nous amènent de nouveaux contacts »

« Nous avons adhéré à la marque dès son lancement, en 2006. Sud de France a du sens, ça parle à n'importe qui, y compris à l'étranger. C'est une identité forte à laquelle nous avons voulu nous associer. Nous participons aux événements comme le Forum international d'affaires à Montpellier et les missions de prospection à l'étranger. Les différentes actions de Sud de France nous amènent de nouveaux contacts, les actions sont très bien organisées et les acheteurs sélectionnés. Et nous bénéficions du dynamisme de la marque. »

+ d'infos

Le site Internet du domaine Montrose www.domaine-montrose.com/

Focus

Une irrigation raisonnée pour des entreprises renforcées

L'export est un marché exigeant. Il faut non seulement pourvoir garantir des volumes constants mais également s'adapter aux goûts des consommateurs, qui se portent souvent vers des vins plus légers et plus fruités. Le manque d'eau dans la région ces dernières années a cependant entraîné une baisse importante des volumes et de la qualité des produits. La solution ? Une irrigation au goutte à goutte des parcelles, raisonnée et totalement respectueuse de l'environnement. Avec l'aide des professions agricoles et des services de l'État, la Régiona obtenu, dès 2012, la possibilité de financer grâce à des fonds européens la création et l'extension de réseaux d'irrigation. Depuis, treize projets ont vu le jour dans l'Hérault, l'Aude, le Gard et les Pyrénées-Orientales. Ils bénéficient à 750 agriculteurs et s'étendent sur une surface de plus de 4 000 hectares. Et comme la maîtrise de l'irrigation au goutte à goutte nécessite l'appropriation d'une technicité spécifique, la Région finance, avec l'Agence de l'Eau, des formations pour les viticulteurs au cours des premières années de mise en eau des réseaux.