L'export : de nouveaux marchés à défricher

Sud de France

L'export : de nouveaux marchés à défricher

Cooperative La Paysannes à PradesVoir l'image en grand Les entrepôts de la coopérative catalane La Paysanne, qui produit notamment pêches et abricots en bio.

Fruits, légumes ou produits transformés, les entreprises agricoles et agroalimentaires du Languedoc-Roussillon gagnent peu à peu des nouveaux marchés. Avec un appui logistique précieux de la marque.

Seulement 18 % des entreprises agroalimentaires de la région, hors secteur viticole, ont une stratégie à l'international. Et elles se positionnent prioritairement sur l'Union Européenne. « À l'échelle d'une entreprise comme la nôtre, l'export est une démarche difficile », confie Xavier Danjou, dirigeant de La Confiserie du Tech, qui emploie une centaine de salariés près de Perpignan. « Quand nous sommes partis pour la première fois en Allemagne l'an dernier, confirme Christian Cabrol, à la tête d'une charcierie traditionnelle à La Salvetat-sur-Agoutdans l'Hérault, nous partions à l'aventure ! »

Outre la question du volume de production des entreprises, les principales contraintes avec les produits agroalimentaires sont les règles et les normes de production, de fabrication ou de conservation, qui sont propres à chaque pays. Même pour des coopératives de grande taille comme Cofruid'Oc qui traite, notamment, 30 000 tonnes de pommes par an. « Pour vendre toute notre production, il nous est nécessaire d'exporter, même au-delà de l'Europe, explique Erwan Jadé, commercial. Mais l'aspect phytosanitaire des contrôles est un obstacle pour chaque destination. » L'aide apportée par la marque Sud de France est un véritable atout, notamment en matière de logistique. « L'image de la marque, qui commence à être connue, est une valeur ajoutée pour des produits comme les nôtres, fait valoir Nathalie Bonnet, qui dirige le Domaine des Coteaux, dans le Gard. Nous avons une production de qualité, en agriculture raisonnée, qui subit la concurrence directe des productions espagnoles. Par le soutien sur les salons internationaux et les actions en magasins de la marque, nous arrivons à mieux valoriser nos produits. » Un soutien qui a permis, entre 2011 et 2013, une augmentation du chiffre d'affaires de 19 % pour un panel d'entreprises accompagnées par le département agroalimentaire de Sud de France Développement, l'agence mandatée par la Région pour développer la marque. Une augmentation qui s'explique en partie par le chiffre d'affaires à l'export de ces entreprises, qui a bondi de 29 % sur la même période.

+ d'infos

Le site de La Confiserie du Tech www.confiseriedutech.com

Le site de la Charcuterie Cabrol www.cabrol-la-salvetat.com

Le site de la coopérative Cofruid'Oc www.cofruidoc.fr

Le site du Domaine des Coteaux www.domaine-coteaux.com

Témoignage

Christian CabrolVoir l'image en grand Christian Cabrol, dirigeant de la Charcuterie Cabrol, à la Salvetat-sur-Agout

« Pas besoin d'être une entreprise énorme pour aller à l'étranger »

« Dès mon premier salon en Allemagne, je suis revenu avec 25 cartes de visite, en un seul jour ! Avec l'aide de Sud de France Développement, j'ai participé au salon Genussgipfel, à Bad Kissingen en Allemagne, en avril dernier. C'était l'aventure, je ne parle pas allemand. Et je n'ai eu qu'à mettre les pieds sous la table. Tout était prévu, la logistique, le stand, l'hébergement, je n'avais qu'à travailler. Depuis, j'ai noué des contacts et j'ai des clients réguliers en Allemagne. Pas besoin d'être énorme pour y aller. Je dirige une charcuterie familiale et traditionnelle, qui emploie 18 salariés à l'année. J'avance petit à petit, ce marché doit représenter 1 % de mon chiffre d'affaires. Mais j'y suis retourné cette année et je suis revenu avec 17 cartes de visite supplémentaires. Il faut persévérer ! »

Focus

MEDFELVoir l'image en grand MEDFEL

MedFEL à Perpignan, un des trois salons qui comptent

MedFEL est le plus grand événement professionnel de la filière fruits et légumes en France. Organisé pour la Région par Sud de France Développement, il est placé sous le haut patronage du ministère de l’Agriculture. Avec Fruit Logistica à Berlin et Fruit Attraction à Madrid, c'est un des trois salons incontournables pour la filière, deuxième secteur agricole en Languedoc-Roussillon. Sa 7e édition s'est déroulée le 21 avril dernier au Parc des Expositions de Perpignan. Plus de 250 exposants d’une dizaine de pays méditerranéens présentaient leurs productions à environ 6 000 professionnels. Nouveauté 2015 : MedFEL s’est ouvert à l’amont avec MedFEL Tech, qui accueille les fournisseurs de matériels et technologies. Durant trois jours, les échanges ont été denses : plus de 5 000 rendez-vous étaient programmés entre les opérateurs régionaux et une centaine d’acheteurs internationaux, recrutés par Sud de France Développement. Des débats abordaient l’actualité de la filière, en particulier celle de la pomme, championne de l’export et « first lady » de cette édition 2015.

Le site du Medfel www.medfel.com/fr/