ENVIRONNEMENT

Une richesse naturelle à préserver

Voir l'image en grand Port-Leucate dans l'AudeLes 220 km de côtes du Languedoc-Roussillon constituent un espace précieux mais fragile. De nombreuses initiatives, soutenues par la Région, visent la protection et la mise en valeur de ce patrimoine exceptionnel.

Le littoral du Languedoc-Roussillon est un milieu vivant. Soumis à la pression humaine de l’urbanisation et du tourisme, il est aussi exposé à des phénomènes naturels. L’érosion marine grignote les plages, le réchauffement climatique accroît le risque de submersion marine. Face à ces menaces, la Région et l’Etat privilégient les réponses globales, visant à freiner l’érosion et à mieux organiser l’accueil des touristes.
Dans les sites naturels, la solution retenue consiste à reculer les constructions humaines susceptibles d’entraver le mouvement naturel de la plage et des dunes. Entre Carnon et La Grande-Motte, la suppression de la route littorale, qui traversait le lido du Petit et du Grand Travers sur 4 kilomètres, a permis de reconstituer le cordon dunaire et de canaliser les accès à la plage. Entre Sète et Marseillan, la route a été déplacée de quelques centaines de mètres pour permettre, là aussi, l’élargissement de la plage et le rétablissement de son fonctionnement naturel, sous l’effet conjugué de la houle et du vent. Sur la côte ouest de Vias, des campings et habitations de loisirs ont été reculés pour recréer une plage rongée par l’érosion.
La Région agit aussi par d’autres voies. Depuis 2006, elle soutient financièrement l’action du Conservatoire du littoral, qui protège aujourd’hui 12 600 hectares, soit 25 % du linéaire côtier et lagunaire régional. Ce partenariat a notamment permis la création de la réserve naturelle régionale de Sainte-Lucie dans l’Aude en 2009, grâce au rachat d’anciens salins.
D’autres initiatives visent à favoriser une gestion écologique du littoral et à préserver sa biodiversité. La réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls, première réserve marine française créée il y a 40 ans et gérée par le département des Pyrénées-Orientales, abrite 1 200 espèces animales et 500 espèces végétales. Le Parc naturel marin du golfe du Lion, créé en 2011, compte dans ses 4 000 km2 huit des dix espèces sous-marines protégées en France, dont le mérou brun, la posidonie, l’oursin diadème et la tortue caouane.


+d’infos :

Le Conservatoire du littoral
Le Parc naturel marin du Golfe du Lion
La Réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls

Lecture zen

En vidéo : l'aménagement du littoral

Focus

Port-la-Nouvelle, vitrine environnementale

À Port-la-Nouvelle, la Région croise ses compétences pour concilier le développement économique et la préservation de la biodiversité. La destruction de zones humides liée à l’extension de la zone portuaire sera compensée par la création de nouvelles zones humides sur un périmètre deux fois plus important, notamment dans la réserve naturelle régionale de Sainte-Lucie, voisine du port. Sur ce site d’une exceptionnelle richesse, 130 hectares d’anciens salins seront remis en eau pour créer des îlots de nidification et favoriser la reproduction de certaines espèces d’oiseaux, telles que la sterne naine, l’avocette élégante ou l’échasse blanche. La Région a créé la réserve naturelle de Sainte-Lucie en 2009 sur 825 hectares. La gestion est assurée par la commune de Port-la-Nouvelle et le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.

Lutter contre l'érosion du trait de côte

Lido du Petit-Grand Travers avant son réaménagement (Conservatoire du littoral et Communauté d'agglomération du pays de l'Or)

Lido du Petit-Grand Travers avant son réaménagement (Conservatoire du littoral et Communauté d'agglomération du pays de l'Or)

Lido du Petit-Grand Travers après son réaménagement (Conservatoire du littoral et Communauté d'agglomération du pays de l'Or)

Lido du Petit-Grand Travers après son réaménagement (Conservatoire du littoral et la Communauté d'agglomération du pays de l'Or)

Lido de Sète-Marseillan avant son réaménagement (Thau agglo)

Lido de Sète-Marseillan avant son réaménagement (Thau agglo)

Lido de Sète-Marseillan après réaménagement (Thau agglo)

Lido de Sète-Marseillan après réaménagement (Thau agglo)

Valras avant réaménagement (Commune de Valras)

Valras après réaménagement (Commune de Valras)

Côte ouest de Vias avant son réaménagement (Agglomération Hérault Méditerranée)

Côte ouest de Vias avant son réaménagement (Agglomération Hérault Méditerranée)

Côte ouest de Vias après les travaux de réaménagement (Agglomération Hérault Méditerranée)

Côte ouest de Vias après les travaux de réaménagement (Agglomération Hérault Méditerranée)

Réaménagements de lidos

Partager: facebook twitter google plus pinterest